Glossaire

Découvrez le vocabulaire spécifique de la pétanque et ses expressions les plus courantes. « Tirer » et « Pointer » n’auront plus aucun secret pour vous!

  • Bouchon ; cochonnet ; petit ; têt ; gari (en provençal) : le but. Le terme bouchon vient également du provençal bouchoun signifiant « petite boule ».
  • Donner de l’effet à ou Tourner une boule : Lancer la boule en lui imprimant un effet de rotation latérale grâce à un mouvement des doigts.
  • Escamper ses boules : rater complètement ses appoints dans une mène.
  • Faire un biberon, un têtard, bouchonner : la boule colle le but (ou « bibe »).
  • Faire un bec : heurter une boule déjà placée pour faire dévier la sienne vers le but.
  • Faire un nari (accent tonique sur le a) : rater complètement son appoint.
  • Faire un Palouf : (ou aussi : palouffer) se dit lorsqu’un joueur envoie une boule beaucoup trop courte.
  • Faire un vol (on entend souvent: « C’est du vol ! ») : lorsqu’une boule mal jouée embarque le cochonnet, ou heurte involontairement une boule bien pointée, bref, on dit qu’il y a vol dès qu’une boule mal jouée parvient à faire reprendre le point à son équipe.
  • Jouer volontiers : c’est, à l’inverse du palouf, une boule jouée trop fort.
  • Porter, Plomber ou Envoyer : pointer en lançant la boule très haut, afin qu’elle roule le moins possible en retombant sur le sol (on dit qu’on assomme la boule). Ce style d’appoint demande une très grande maitrise. L’envoi est l’action d’envoyer.
  • Rétropissette: technique de pointage permettant de s’affranchir des irrégularités du terrain en donnant à la boule un effet rétro.
  • Tenir (ou Serrer) une boule : au point, donner un effet rétro à la boule, de sorte qu’elle roule moins qu’une boule jouée nature (sans effet). On dit des joueurs qui maîtrisent cette technique qu’ils jouent « au poignet ». On dit de ceux qui la maîtrisent à son maximum qu’ils « bloquent » la boule (car à la tombée, la boule est comme bloquée, puisqu’elle avance très peu).

Vocabulaire de tir

  • Pointer : lancer la boule pour la rapprocher le plus possible du but.
  • Tirer : lancer la boule afin de chasser une boule adverse. En règle générale, la boule tirée est perdue, sauf en cas de carreau ou de palet.
  • Faire un carreau : terme employé quand il y a « tir au fer ». La boule de tir lancée reste dans un rayon maximum de 50 cm autour de l’impact. Trois situations sont décrites par des termes spécifiques :
    • on réalise un carreau parfait ou un arrêt lorsque la boule tirée prend la place exacte de la boule cible,
    • on réalise un carreau allongé lorsque la boule tirée roule vers l’avant après l’impact sur la boule cible,
    • on réalise un recul (se dit aussi « carreau rétro ») lorsque la boule tirée repart en arrière après l’impact sur la boule cible.
  • Faire un palet : tirer une boule sur le jeu en tirant « à la raspaille » ou en « tir devant » ; la boule lancée reste dans un rayon maximum de 50 cm (indicatif) autour de l’impact. Deux situations sont décrites par des termes spécifiques :
    • on réalise un palet parfait ou un arrêt lorsque la boule tirée prend la place exacte de la boule cible,
    • on réalise un palet allongé lorsque la boule tirée roule vers l’avant après l’impact sur la boule cible.
  • Faire un sifflet ou Faire un ciseau : chasser deux boules adverses en un seul tir. Ce coup requiert de heurter la première boule selon l’angle adéquat afin de chasser la deuxième par ricochet.
  • Tirer le but : parfois, si une équipe est mal embarquée dans une mène elle peut essayer de tirer le but pour annuler celle-ci. On dit alors qu’elle tire le but.
  • Tirer au fer : lancer une boule directement sur la boule visée. Il s’agit de la façon « classique » de tirer.
  • Tirer à la raspaille (ou à la rafle ou bien rabalette), raspailler : contraire du tir au fer, la boule roule avant de toucher la ou les boules visées.
  • Tuer le chien / faire une ferret : tirer une boule de sa propre équipe, de façon non intentionnelle.

Vocabulaire du score

  • Avoir le point : posséder une boule (ou plus) mieux placée que celles des adversaires.
  • Embrasser Fanny, Faire fanny, Être fanny, (Se) Prendre une fanny ou Fanny paie à boire : perdre une partie sur le score de 13 à 0. À l’origine, les perdants devaient alors embrasser les fesses d’une femme postiche nommée Fanny, représentée sous forme de tableau, de poterie ou de sculpture. Plus récemment, l’équipe perdante doit payer une tournée à l’équipe gagnante.
  • Faire la musique ou Faire la chanson : essayer de déstabiliser l’adversaire en discutant entre les points, soit avec lui, soit avec ses propres partenaires.
  • Un portefeuille : se dit lorsqu’on prend 3 points dans une mène.
  • Un sac à main : se dit lorsqu’on prend 4 points dans une mène.
  • Une valise, valoche : se dit lorsqu’on prend 5 ou 6 points dans une mène.

Source: Wikipedia